La solution Cloud PBX de cegecom

Dès aujourd’hui, l’avenir de la connectivité et la téléphonie professionnelles s’écrit dans les nuages

Fidèle à son leitmotiv « Connect your business to your future », cegecom accompagne ses clients dans leurs besoins d’aujourd’hui et de demain, en téléphonie d’entreprise, avec ce qui se fait de mieux sur le marché dans ce domaine.

« Beaucoup nous demandent de remplacer leur infrastructure analogique par une solution technologie de voix sur IP (VoIP) via Internet, qui est effectivement plus pratique à gérer, plus simple à utiliser, mais aussi moins coûteuse », note Christian Zapp, System Engineer, Network Planning Voice.

Ce basculement dans la modernité est d’autant plus pertinent, que cegecom continue à déployer la fibre optique au Grand-Duché. Une technologie, qui permet des vitesses de transferts de données plus élevées, en lieu et place des tuyaux en cuivre. Ces derniers étant désormais inaptes à soutenir le développement des nouvelles techniques et des normes de connectivité moderne.

Vers l’avenir avec le Cloud PBX

Le premier opérateur alternatif de télécommunications au Luxembourg va même plus loin. Depuis 2018 en effet, il propose à ses clients institutionnels – des SME aux grands groupes internationaux – ses solutions Cloud PBX : à savoir, des services et des fonctionnalités d’échanges téléphoniques avancés via Internet, le tout reposant sur le meilleur de l’informatique en nuage.

Ce système de commutation privé PBX (PBX, pour private branche exchange) permet en effet le partage des lignes d’un même réseau client, entre le central téléphonique et les différents téléphones (jusqu’à 500 postes), au sein de l’organisation.

La plateforme de commutation est géo-redondante et est hébergée dans l’un des datacenters Tier IV de cegecom, tous sécurisés et basés au Luxembourg. Finis également les investissements lourds et coûteux, dans l’installation, la gestion ou la maintenance des infrastructures et du matériel : les coûts opérationnels sont mieux maîtrisés. Les clients peuvent conserver en outre leurs numéros de téléphone fixes.

Non seulement, ces derniers accèdent à tous les services et fonctionnalités de leur système téléphonique, directement depuis leur bureau et via une simple connexion Internet ; mais ils en gardent aussi la main et le contrôle, grâce à une interface simple et conviviale.

« Il suffit de quelques clics pour créer un centre d’appels, » explique Christian Zapp. « Les clients peuvent également visualiser l’état de toutes leurs lignes en temps réel. »

De plus, en cas de croissance de l’entreprise, et donc de besoins additionnels en numéros de téléphone, plus besoin d’installations supplémentaires. Un branchement au réseau suffit, pour créer de nouveaux postes téléphoniques.

Pour leur part, les communications s’effectuent là aussi sur Internet, via la technologie VoIP. Plus flexible, celle-ci offre des services désormais indispensables au bon déroulement de l’activité professionnelle d’une entreprise : comme notamment le transfert  des appels, la messagerie vocale, les conférences téléphoniques, les serveurs vocaux interactifs et les files d’attente. En outre, grâce à la fonctionnalité de convergence fixe-mobile, les collaborateurs peuvent être contactés sur le même numéro, que ce soit au bureau ou sur la route.

Côté cloud enfin, les clients de cegecom bénéficient de serveurs virtuels personnalisables en temps réel, le tout reposant sur une architecture réseau redondante et hautement sécurisée, intégrant le plus haut niveau de garantie qu’un datacenter Tier IV peut offrir.

« La solution Cloud PBX de cegecom offre ainsi un éventail complet de services téléphoniques dans un pack unique, » conclut Christian Zapp. « Et du point de vue technologique, elle combine aussi le meilleur de la téléphonie et de la connectivité, avec ce qui se fait de mieux et de plus actuel dans l’informatique en nuage. Depuis son lancement en 2018, plus d’une soixantaine de clients ont déjà opté pour Cloud PBX, un nombre qui demeure en pleine croissance, et qui reflète plus que jamais la volonté de ces derniers de ‘switcher’ vers le futur. »